Additif carburant Antigel pour se prévenir des effets du gel.

- - aucun commentaire

Antigel carburant

Le carburant et le froid : ça gèle, malgré l’antigel : Utilisez un additif pour vous prévenir des effets du gel !

Nos carburants peuvent geler, et cette situation peut entraîner, comme vous pouvez vous l’imaginer, des conséquences néfastes pour le bon fonctionnement du moteur et de l’installation. Les basses températures figent progressivement les paraffines et le carburant, le gasoil tout spécialement, va s’écouler de moins en moins facilement, provoquant une obstruation de la filtration et une baisse de rendement moteur.

Additif carburant Antigel pour se prévenir des effets du gel.

On appelle ce point précis le point de TLF Température Limite de Filtrabilité.

La norme réglementaire européenne du gasoil, dite EN590 (incluant le GNR gasoil non routier), fixe des dates et des températures précisent sur ce point :
– du 1er Octobre au 31 Mars : maximum TLF fixé à -15°C.
– du 1er Avril au 31 Octobre : maximum TLF fixé à 0°C.

Le gasoil dit « grand froid » a une TLF maximum fixée à -20°C. Par contre le DML Diesel Marine Léger a une TLF d’hiver de -4°C et d’été de +2°C.
Pour permettre au carburant de respecter ces normes, les pétroliers y ajoutent des additifs antigel, plus souvent appelés améliorants de TLF température limite de filtrabilité.
Il est à noter qu’un carburant dont le stockage est exempt d’eau, dont le stockage est bien isolé, sera moins sensible aux écarts de température et au gel.

Pour se prémunir des effets du gel, il est aussi possible d’additiver par vous-mêmes votre carburant avec un additif adapté.

Commentaires Facebook

commentaire

Laisser une réponse