Carburant ED95 : Mets du raisin dans ton moteur !

- - aucun commentaire

Un nouveau carburant automobile arrive sur le marché français, l’ED95.

Après les essences E-10 et E-85 que nous connaissons déjà en stations services, voici donc le ED95.

Le E-10 est une essence sans plomb SP95 contenant 10% de bioéthanol et 90% d’essence sans plomb 95. Le E-85 est une essence sans plomb 95 contenant, elle jusqu’à 85% de bioéthanol pour seulement 15% d’essence d’origine pétrolière. Ce superéthanol E-85 est surtout utilisé par les moteurs de type Flex-Fuel, dont essentiellement des véhicules de marques nord européennes Volvo et Volkswagen. Un système sophistiqué permet à ces véhicules de mesurer la proportion d’éthanol dans l’essence en réservoir et de s’adapter en mode de fonctionnement.

ED95

Ce sont ces deux importants Constructeurs européens qui faisaient pression sur les autorités françaises depuis quelques années afin d’autoriser ce nouveau carburant ED95 à la distribution.

Si les carburants E-10 et E-85 sont réservés aux motorisations essences, ce nouveau carburant ED95 lui est adapté aux moteurs Diesel. Le carburant ED95 ne contient plus de carburant d’origine pétrolière, mais 95% de bioéthanol d’origine végétale et 5% d’additifs chimiques. A ce jour, ces 95% d’éthanol sont produits à partir de biomasse issu du raisin, en l’occurrence de son marc c’est à dire des déchets solides qui restent une fois ce raisin pressé. Le leader actuel en ce domaine est Raisinor en contrat avec Volvo pour ces débuts du ED95 en France. Le package d’additifs chimiques à hauteur de 5% est là pour essayer de palier aux insuffisances et défauts de cet alcool modifié de déchets de raisin.

Il n’est évidemment pas possible de faire fonctionner n’importe quel moteur diesel avec ce type de carburant non pétrolier.

C’est ce 04 Février 2016 que les Ministères français des Finances et de l’Ecologie ont publié l’arrêté au journal Officiel autorisant l’utilisation de ce nouveau biocarburant ED95 qui permettrait selon les premières études menées, de réduire le rejet de CO2 de près de 50% par rapport à un gasoil pétrolier, ainsi que les Particules. En dehors du raisin, d’autres produits agricoles produisant de la biomasse peuvent être concernés, comme la betterave sucrière.

Seules quelques centaines d’autobus et de poids lourds fonctionneront en carburant ED95 dans un premier temps.

En savoir plus sur le bioéthanol

Commentaires Facebook

commentaire

Vous avez aimé cet article ? Partagez le avec vos amis...

Laisser une réponse